Quels sont les avantages de la numérisation des processus de développement de produits ?

Mode-PLM

Toutes les entreprises du monde de la mode aspirent aujourd’hui aux mêmes objectifs : devenir plus agile pour produire les meilleurs produits plus rapidement, étonner les clients avec des projets à la mode et produire des produits convaincants qui fidélisent la marque.

Dans l’environnement hyper-compétitif d’aujourd’hui, cependant, il est plus difficile que jamais d’atteindre ces objectifs. Les entreprises doivent améliorer la rapidité des processus, de la conception à la livraison, et améliorer l’efficacité opérationnelle pour compenser l’augmentation des coûts d’approvisionnement et de production.

Il y a aussi la pression constante pour des prix plus bas et des marges plus élevées, et la nécessité de réagir rapidement à l’évolution de la demande des consommateurs.

Marky RANAIVOARISON a une équipe est qualifié aux processus métiers (BPO) et à la gestion de la relation client (CRM).

L’enjeu est de taille :

Les entreprises qui ne parviendront pas à atteindre ces objectifs ne survivront pas.
Pour atteindre ces objectifs, les entreprises doivent numériser l’ensemble du processus de conception et de fabrication, du début à la fin, afin de réaliser des gains et des profits dans chaque secteur d’activité.

Pour réussir dans ce domaine :

Il faut innover plus vite que la concurrence et agir rapidement pour produire exactement les produits dont les consommateurs ont besoin. Inévitablement, cela impliquera de nouveaux types de technologies et de processus. Pour ce faire, les entreprises mettent en œuvre des solutions PLM pour numériser leurs processus et réduire les longs cycles de mise en œuvre.

MMD est compétent aux processus métiers (BPO) et à la gestion de la relation client (CRM).

Mais que signifie « numérisation » ?

L’un des concepts de base de la transformation numérique consiste à s’éloigner des processus manuels et à entrer l’information directement dans un système numérique. Mais c’est beaucoup plus que cela : la transformation numérique est l’application des capacités numériques aux processus, aux produits et aux ressources afin d’améliorer l’efficacité, d’augmenter la valeur pour le client, de gérer les risques et de découvrir de nouvelles opportunités de revenus.

La numérisation du développement de produits implique inévitablement la mise en place d’un système PLM ; les entreprises qui numérisent leurs processus de développement de produits avec des systèmes PLM modernes bénéficient de ces avantages.

Notre entreprise est expérimenté aux processus métiers (BPO) et à la gestion de la relation client (CRM).

Par exemple :

– Amélioration de la productivité.

La numérisation du développement des produits aidera inévitablement les entreprises à générer plus de résultats de développement à partir de leur personnel actuel.

– Identification et résolution précoces des problèmes.

Grâce au développement de produits numériques, les entreprises peuvent identifier les problèmes beaucoup plus tôt dans le cycle de vie du produit et les résoudre rapidement, tout en maintenant le développement de produits en ligne.

Les solutions PLM modernes comprennent des calendriers, des alertes et des outils de collaboration pour aider les équipes à rester sur la bonne voie et à signaler les problèmes au fur et à mesure qu’ils surviennent – ce qui ne peut être fait avec des processus manuels et des feuilles de calcul.

– Vitesse de commercialisation plus élevée.

Comme tous les membres de l’équipe partagent les mêmes données avec le PLM – « une version de la vérité » – les décisions de flux de travail vont beaucoup plus vite. Cela réduit le temps de retard inhérent aux réunions, aux courriels et aux feuilles de calcul.

– Amélioration des taux d’adoption des produits.

Les systèmes PLM numériques aident les équipes à prendre des décisions beaucoup plus tôt dans le développement des produits, en identifiant les problèmes liés au prix, au délai de livraison des matériaux, à la capacité de production, au surdéveloppement et aux ventes actuelles de styles similaires.

– Réduction des coûts d’échantillonnage et des délais de livraison.

Grâce à l’amélioration des taux d’adoption des produits, les développeurs peuvent cesser de produire des échantillons qui ne seront pas adoptés et se concentrer sur ceux qui seront transférés à la production.

– Amélioration de la rentabilité grâce à l’atteinte des marges cibles et au respect du budget.

Avec les solutions PLM numériques, les entreprises peuvent rapidement et facilement émettre des appels d’offres à plusieurs fournisseurs et comparer les coûts des articles pour négocier de meilleurs prix.

– Meilleures décisions en matière d’approvisionnement.

Vous pouvez créer des profils de fournisseurs complets et rechercher facilement des fournisseurs en fonction de critères tels que le respect des délais de livraison, le taux de livraison, la qualité, la capacité, les délais de livraison et autres facteurs.

CRM – PLM : un match gagnant

Intégration CRM et PLM

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises manufacturières adoptent des solutions CRM et PLM comme stratégies d’affaires clés ; mais en intégrant CRM-PLM, au lieu d’opérer de façon isolée, les entreprises orientées produits traiteraient les questions de qualité et de service et de conformité réglementaire plus efficacement, permettant au client d’influencer directement ses futurs programmes de développement de produits. Marky Herijaona a une équipe compétent à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

Les processus partagés entre PLM et CRM et l’information intégrée sur les produits et les clients sont développés dans plusieurs processus d’affaires stratégiques :

  1. Gestion des exigences
  2. Configuration du produit
  3. Amélioration du service et des produits

Les systèmes CRM permettent un SSoT appliqué au client. La gestion du cycle de vie des produits (PLM) fournit un SSoT appliqué au produit tout au long de son cycle de vie : l’intersection de ces systèmes peut entraîner une accélération des revenus, une augmentation des profits et une meilleure satisfaction des clients.

Les fabricants de tous types, de l’industrie automobile aux fournisseurs de dispositifs médicaux, reconnaissent rapidement les avantages d’avoir des relations clients intégrées et des systèmes de gestion du cycle de vie des produits.

L’intégration et la visibilité des données clients et produits vous permettent de découvrir de nouveaux schémas consolidés, créant essentiellement un type de détection d’alerte sur les problèmes produits. Cela réduit le temps nécessaire pour prendre des mesures préventives. Marky RANAIVOARISON a une équipe compétent à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

D’autres avantages s’offrent aux producteurs :

– Effectuer une analyse des causes profondes et un dépannage avant l’expédition de tout autre produit.

– Concevoir de manière proactive le problème des générations futures.

– Améliorez la fiabilité en capturant le comportement des clients et les habitudes d’utilisation réelles et en réintroduisant ces informations dans le cycle de développement du produit.

Les fabricants s’efforcent depuis longtemps de simplifier les processus de conformité, mais l’intégration PLM – CRM vous donne accès à une vue unique des informations sur les clients, les produits et la qualité, analysées et gérées depuis un même emplacement.

La voix du client continuera d’être une force motrice dans la production. Avec l’expansion des marchés et l’ouverture de nouveaux obstacles, les solutions CRM et PLM continueront d’aider les entreprises à répondre aux besoins de leurs clients et à offrir de nouveaux produits innovants qui dépassent leurs attentes et exigences. MMD a une équipe talentueux pour la gestion de la relation client (CRM) et pour les processus métiers (BPO).

Le CRM comme moteur de l’entreprise

Pilote CRM de l’entreprise

L’attention croissante portée au client a récemment transformé le CRM (Customer Relationship Management) d’un simple outil de gestion de la relation client en une véritable stratégie d’entreprise, qui fait de la relation l’élément central : du concept traditionnel de vente, dans lequel le produit est promu en attendant de capter l’intérêt de certains consommateurs.

On passe à la relation commerciale, dans laquelle le ROI est basé non seulement sur la qualité du produit, mais encore d’avantage sur la valeur de la relation avec le client. Parce qu’il est plus facile et moins cher de tirer profit de clients satisfaits que d’en rechercher de nouveaux.

Le CRM devient un outil essentiel, car il permet de personnaliser la communication et les offres en fonction du comportement et des intérêts des clients. L’analyse de leurs préférences, de leurs interactions avec l’entreprise, de la navigation du site, de l’origine géographique, offre des opportunités marketing claires, personnalisées et donc plus efficaces que les campagnes et les messages généralistes. Notre Start Up est compétent à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

L’adoption d’une stratégie centrée sur le client, basée sur les données extraites du CRM, ne peut qu’influencer positivement le ROI. Bien que les avantages de l’adoption d’un CRM ne soient pas facilement quantifiables, en termes économiques, les forces résident dans le fait qu’il n’est pas possible de mesurer l’impact de l’adoption d’un CRM.

Satisfaction de la clientèle :

Un client satisfait est un utilisateur fidèle.

Up selling et cross selling :

l’analyse de l’historique des commandes et de l’intérêt manifesté par le client pour certains produits lors de la navigation sur le site, vous permet de programmer des propositions en up selling et cross selling, avec de bonnes possibilités de conversion. Notre équipe est compétente à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

Les 3 points nécessaires:

  • Réduction du taux d’abandon des clients :

Un CRM permet également la gestion de la revente, optimisation des coûts de gestion des commandes, de la logistique et de l’approvisionnement.

L’analyse des données d’achat collectées auprès du CRM offre des indications sur les produits plus ou moins appréciés, optimisant l’approvisionnement et la logistique. Les frais d’expédition peuvent également être réduits en vérifiant plus fréquemment les zones géographiques d’origine des commandes et le poids des envois effectués.

  • Automatisation du recouvrement des créances clients :

CRM peut également être chargé de la gestion des créances, en automatisant les procédures de recouvrement de créances.

  • Optimisation des coûts marketing :

La segmentation des clients et prospects vous permet d’allouer plus de budgets à des campagnes potentiellement efficaces, évitant ainsi de continuer à engager des clients qui n’ont pas manifesté d’intérêt depuis longtemps.

L’adoption d’un CRM doit se faire avec une approche managériale, basée sur la connaissance du client et orientée vers sa satisfaction maximale.

L’outil, peu efficace s’il est utilisé comme base de données de clients et de fournisseurs, a un grand potentiel et peut soutenir les stratégies commerciales, le traitement des données et des statistiques et l’automatisation des fonctions de profilage des clients et des campagnes marketing ultérieures. Notre entreprise est compétent à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

Un CRM pour simplifier les opérations commerciales

Développé depuis les années 1990, le CRM a prospéré dans l’écosystème des entreprises depuis plus de deux décennies : il a été l’une des premières solutions applicatives à réduire la pression des opérations sur les processus métiers, continuant à ajouter de la valeur aux entreprises de toutes tailles et devenant aujourd’hui un des domaines technologiques les plus vendus et demandés par les entreprises. Sur le plan technologique, les systèmes de gestion de la relation. Marky Herijaona a une équipe compétent aux processus métiers (BPO) et à la gestion de la relation client (CRM).

Le client reposent sur deux types de modèles :

  1. Sur demande
  2. Avec des structures prédéfinies

Les MRC peuvent être utilisés à des fins internes ou externes ou dans les deux cas, selon les besoins de l’organisation. Dans le même temps, la demande sans cesse croissante des entreprises ouvre la voie à la diversification, en créant différents types de CRM, qui répondent aux différents besoins des entreprises. Marky RANAIVOARISON a une équipe compétent aux processus métiers (BPO) et à la gestion de la relation client (CRM).

CRM basé sur les opérations :

Bien que la plupart des entreprises suivent un modèle fixe de gestion des relations, chacune interagit avec ses clients d’une manière unique. Ainsi, pour combler les lacunes existantes et rendre la gestion des relations beaucoup plus efficace, les MRC axés sur les opérations offrent un soutien à la rationalisation des ventes, du marketing et des opérations de service au sein d’une organisation. Ce type de CRM gère les leads et la gestion du cycle de vie des clients.

CRM analytique :

Les données sont une ressource critique pour toute entreprise. Sans l’organisation et la protection des données commerciales, il est difficile de comprendre la cause et le résultat des décisions commerciales stratégiques, qui pourraient être liées à la dotation en personnel, à la réduction des coûts ou à l’introduction de nouvelles stratégies commerciales.


Pour analyser l’impact est en constante augmentation la demande de CRM basé sur l’analyse. Avec l’aide d’une donnée structurée dans le CRM, les entreprises ont une bonne chance d’évaluer l’effet des décisions passées et peuvent facilement se concentrer sur les stratégies d’affaires pour une implémentation future.

CRM basé sur la collaboration :

Certains CRM sont utilisés pour simplifier les processus internes.

De plus, ces MRC améliorent le modèle de collaboration existant et répondent aux objectifs communs de partage au sein d’une organisation. MMD a une équipe talentueux pour les processus métiers (BPO) et pour la gestion de la relation client (CRM).

Par conséquent, les MRC collaboratifs sont généralement mis en œuvre pour garder les départements internes bien connectés. Bien que chaque département d’une entreprise fonctionne de manière indépendante, il est toujours nécessaire de collaborer sur des besoins opérationnels tels que l’échange d’informations, le lancement de produits ou de services et le reporting. Pour répondre à ces types d’exigences interdépendantes, un CRM collaboratif est le modèle technologique absolument nécessaire et indispensable.

Lead management et CRM : un lien fort

Qu’entend-on par lead management ?

Un lead est une personne (ou une entreprise) qui pourrait potentiellement devenir client. Notre entreprise est compétent aux processus métiers (BPO) et à la gestion de la relation client (CRM).

L’implémentation du Lead Management est une gestion continue et cohérente de nos leads et est plus que jamais un élément clé de notre processus commercial. Puisque le terme Lead Management englobe les technologies, philosophies, applications et meilleures pratiques visant à transformer le Lead en clients (et les clients en meilleurs clients).

Il n’est pas facile d’identifier dans l’entreprise les solutions les plus efficaces pour cette pratique, mais quelle que soit la définition adoptée par l’entreprise, une chose est certaine : le CRM (Customer Relationship Management) est la clé pour mener cette activité à bien de façon rentable.

Voyons comment : une plate-forme CRM offre de nombreuses opportunités d’augmenter la productivité et l’efficacité, grâce à l’automatisation des processus, des outils de communication et des outils d’analyse qu’elle fournit. Notre équipe est compétente aux processus métiers (BPO) et à la gestion de la relation client (CRM).

Par exemple:

Profils de prospects:

Une bonne plate-forme CRM fournit une image précise et guidée par les données des prospects, ce qui nous permet d’exploiter des données complexes et difficiles à analyser, avec l’avantage d’augmenter la productivité du marketing et des ventes et un pipeline de ventes plus direct et contrôlé.

Marketing Analytics:

Avec une vue analytique de chaque prospect potentiel, CRM automatise le processus de gestion, de suivi, de gestion, de marketing et de vente aux clients existants et nouveaux.

Grâce au CRM, vous pouvez créer, surveiller et gérer efficacement des campagnes marketing ; qu’elles soient contactées directement, par e-mail ou par le biais de campagnes sociales, la plate-forme CRM vous permet d’automatiser le processus, en fournissant des données précises qui vous permettront de mesurer et d’améliorer toutes vos activités marketing ;

Suivi et reporting :

Les solutions CRM fournissent aux responsables et aux fournisseurs tous les outils et les informations dont ils ont besoin pour accélérer les ventes et contrôler l’efficacité des processus.

Ils fournissent des tableaux de bord interactifs, des outils de gestion quotidienne, des outils intuitifs pour surveiller les opportunités, gérer les calendriers et les rendez-vous, et contrôler les canaux sociaux – le tout sur une seule plate-forme.

Grâce à la possibilité de créer des rapports en quelques clics, il devient facile de sélectionner des domaines ou des sujets individuels, de créer de nouveaux rapports en filtrant les données inutiles, en utilisant des assistants en ligne pour maximiser l’efficacité, puis d’obtenir un aperçu en temps réel de la performance des ventes. Notre Start Up est compétent aux processus métiers (BPO) et à la gestion de la relation client (CRM).

Collaboration :

Les solutions CRM permettent d’accroître la productivité et l’échange d’informations grâce à des outils de collaboration qui peuvent être basés sur l’engagement des employés (une approche de travail dans laquelle tous les employés sont impliqués et encouragés à donner leur maximum).

L’accès à partir d’appareils mobiles permet aux employés d’avoir accès 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 à toute l’information essentielle sur les clients, et la collaboration commerciale contribue également à améliorer le rendement des pratiques de maturation des prospects.

Comprendre vos prospects :

Grâce à la capacité de segmentation du CRM, vous pouvez créer des rapports qui mettent en évidence les facteurs qui influencent les prospects et comment ils s’insèrent dans votre pipeline commercial.

Le suivi automatisé et continu des prospects vous permet de connaître toute l’histoire, de l’acquisition à la conclusion de l’opération, et grâce à l’utilisation de rapports personnalisés, les prospects peuvent être gérés correctement à chaque étape du processus de vente. De plus, les activités de suivi peuvent être automatisées, pour une plus grande efficacité et une meilleure relation client. Notre team est compétente aux processus métiers (BPO) et à la gestion de la relation client (CRM).

La gestion du cycle de vie des produits: l’industrie alimentaire est-elle prête?

La définition de la gestion du cycle de vie des produits (Product Life Cycle Management – PLM) ne fournit pas beaucoup d’informations sur ce que ce logiciel fait réellement. Marky a une équipe est qualifié à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

Les logiciels PLM sont apparus a la fin des années 1990 pour répondre au besoin croissant de gérer, avec plus d’attention, le processus qui implique la conception, la fabrication et la livraison des produits. Cette nouvelle catégorie de logiciels pourrait avoir d’importantes implications pour l’industrie alimentaire.

L’une des tendances de l’industrie alimentaire est la dépendance croissante des fabricants de produits de marque à l’égard de leurs fournisseurs, non seulement pour les ingrédients individuels, mais de plus en plus pour l’ensemble du produit.

Les systèmes ERP sont conçus pour gérer les opérations au sein des « quatre murs » d’une entreprise. Lorsque le développement et la production de produits sont déplacés hors des  » quatre murs « , la plupart des entreprises estiment que, pour maintenir des contrôles adéquats, leur fonctionnalité ERP doit être améliorée par d’autres systèmes. Marky Herijaona a une équipe est qualifié à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

Cycles de vie des produits:

L’industrie alimentaire peut avoir des cycles de vie des produits très longs, mais peut avoir à modifier continuellement la formulation des produits en fonction de l’évolution de la technologie de production ou du prix, de la source, des exigences d’emballage ou de la qualité des ingrédients.

L’une des tendances de l’industrie alimentaire est la dépendance croissante des fabricants de produits de marque à l’égard de leurs fournisseurs, non seulement pour les ingrédients individuels, mais de plus en plus pour l’ensemble du produit.

Capacité du Logiciel PLM:

Le logiciel PLM vous permet d’automatiser les fonctions et le flux de travail qui impliquent le développement de produits. Le logiciel fournit un référentiel central d’informations, souvent basé sur le Web, pour faciliter la communication entre les départements internes tels que les ventes, le marketing, la recherche et le développement et la production ; il donne également aux fournisseurs externes la possibilité d’accéder aux informations dont ils ont besoin.

Le PLM permet de gérer le cycle de vie d’un produit, de l’idée à la formulation, en passant par les essais, la production, les changements et le retrait de ces derniers. Bon nombre de ces produits sont axés sur la R-D et l’interaction directe avec l’approvisionnement et la production.

Grâce au PLM, toutes les parties impliquées dans le développement des produits, l’approvisionnement et les processus de production peuvent travailler ensemble. Marky RANAIVOARISON a une équipe est qualifié à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

PLM pour le secteur cosmétique : pourquoi investir ?

Secteur cosmétique PLM / Madagascar Marketing Direct

Les entreprises cosmétiques ont plus que jamais besoin d’optimiser leur processus d’innovation pour faire face à un paysage concurrentiel en pleine croissance, à un cycle de vie des produits plus rapide en raison de contraintes saisonnières, à des coûts de développement de produits en hausse, à des attentes accrues des consommateurs et à des technologies en évolution rapide. Madagascar Marketing Direct est expérimenté à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

Comment une solution PLM (Product Lifecycle Management) peut-elle aider les entreprises cosmétiques à rester compétitives et innovantes ?

Le PLM est un logiciel conçu pour aider tout au long du cycle de vie du produit et en particulier pendant la phase de développement du produit. Le logiciel PLM couvre toutes les étapes du développement d’un nouveau produit et permet d’innover et de conserver un avantage concurrentiel : de la conception du produit exprimée par l’équipe marketing à la conception du packaging, en passant par la formulation, la conformité, la collaboration avec les partenaires, la gestion des documents et des activités, ?

L’utilisation d’un logiciel PLM accélère considérablement le délai de mise sur le marché des produits, augmentant ainsi la productivité de l’équipe tout en assurant l’identification des risques associés.

Marky a une équipe expérimenté à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

Tels sont quelques-uns des avantages que l’introduction d’un PLM peut apporter à l’industrie cosmétique :

– Accélère le délai de mise sur le marché et l’innovation des produits
– C’est un outil dédié au développement de nouveaux produits
– C’est une solution organisée pour l’assortiment de produits
– La conception de l’emballage est facilitée grâce à un outil graphique dédié
– Améliore la productivité de l’équipe
– Gère le portefeuille de produits de base à l’aide de données et de documents centralisés.
– Génère automatiquement des étiquettes en plusieurs langues
– Facilite la collaboration avec les fournisseurs et les partenaires tout au long du cycle de vie du produit
– Augmente la fidélité des clients
– Optimise la surveillance des produits et vous permet de réagir rapidement aux alertes de sécurité et aux plaintes des clients.
– S’assure que les produits sont conformes et sécuritaires pour les consommateurs : BIP, SDS, etc.
– Traçabilité complète du produit et contrôle de la qualité

Marky Herijaona a une équipe expérimenté à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

Mais qu’est-ce que cela signifie en termes de fonctionnalité ? Ça veut dire :

  • Dématérialiser les dossiers techniques et collecter les documents ensemble permettant des mises à jour rapides et automatiques.
  • Contrôler et optimiser le processus de développement de nouveaux produits (NPD).
  • Simplifier la communication avec les partenaires grâce à un portail dédié intégré à votre logiciel PLM où ils pourront ajouter et mettre à jour les spécifications des matières premières, etc.
  • Suivre l’avancement du projet, étape par étape.
  • Fournir un accès adéquat en fonction du rôle des utilisateurs.
  • Recueillir de l’information et générer un dossier de conformité.
  • Faciliter la conception et la mise en œuvre des emballages.
  • Optimiser la formulation des produits.
  • Gérer les allergènes et les réglementations spécifiques à chaque pays
    et tout ça.

Gestion de Relation Client: les mesures pour évaluer son succès selon Madagascar Marketing Direct.

Les paramètres CRM / Madagascar Marketing Direct

La technologie CRM peut offrir de nombreux avantages, elle peut être utilisée:

  1. Pour gérer les prospects,
  2. Pour augmenter le pourcentage de prospects convertis,
  3. Pour aider à gérer plus efficacement les clients existants et à les vendre davantage,
  4. Pour aider aux communications marketing
  5. Pour améliorer la qualité et la rapidité des opérations de support,

Et elle peut être utilisée pour toutes ces choses simultanément.

Lorsque plusieurs départements sont impliqués dans l’utilisation d’un CRM, il peut arriver que la granularité de l’information puisse créer des problèmes dans la performance de la solution, donc ces problèmes doivent être détectés dans l’œuf avec l’utilisation de mesures appropriées.

Les trois départements les plus associés à l’influence des systèmes CRM utilisent toute une série de mesures opérationnelles différentes pour mesurer les performances associées.

Marky RANAIVOARISON a une équipe expérimenté à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

Par département, cela comprend :

Ventes :

  1. Nombre de prospects
  2. Nombre de nouveaux clients
  3. Nombre de clients fidèles
  4. Taux de clôture
  5. Taux de renouvellement
  6. Nombre d’appels de vente effectués
  7. Nombre d’appels de vente par opportunité
  8. Quantité de nouvelles ventes
  9. Nombre d’opportunités ouvertes
  10. Durée du cycle de vente
  11. Nombre d’offres

Marketing :

  1. Nombre de campagnes
  2. Nombre de réponses à la campagne
  3. Nombre de prospects acquis par la campagne
  4. Revenus générés par la campagne
  5. Nombre de nouveaux clients acquis par la campagne
  6. Nombre de références clients
  7. Nombre de pages Web consultées
  8. Taux de réalisation des objectifs utilisateurs sur le Web
  9. Temps de visite du site
  10. Durée de vie du client
  11. Valeur des ventes croisées
  12. Valeur de revente
  13. Taux de croissance de la liste de diffusion

Service après-vente :

  1. Nombre de dossiers traités
  2. Nombre de dossiers clôturés le même jour
  3. Temps moyen de résolution
  4. Nombre moyen d’appels de service par jour
  5. Délai de règlement des plaintes
  6. Nombre d’appels clients
  7. Coût moyen du service par interaction
  8. Pourcentage de conformité aux ANS
  9. Appels manqués avant de recevoir une réponse
  10. Temps moyen de traitement des appels

MMD est expérimenté à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

En plus de ces mesures opérationnelles plus traditionnelles, ces dernières années, les entreprises ont élargi leurs mesures à l’extérieur de leurs activités, en intégrant en particulier les mesures de la voix du client, telles que:

  • La satisfaction client,
  • Le Net Promoter Score,
  • La fidélité client,
  • La probabilité d’achat
  • La probabilité de recommander des produits

et les mesures des médias sociaux comme:

  • Le sentiment,
  • L’influence,
  • La portée
  • Le partage des messages.

Mais les entreprises deviennent de plus en plus sophistiquées et commencent à avoir la bonne compréhension de la façon de coexister étape par étape à la fois des mesures opérationnelles internes et une perception externe indépendante de l’entreprise.

Les trois autres familles métriques qui peuvent aider les marques à se rapprocher de la perception externe:

*Mesure de la performance de l’entreprise.

Quels sont les résultats du point de vue commercial – le pipeline, les cas de fermeture les plus rapides, les ventes croisées, les ventes incitatives, les ventes, le marketing et le service.

*Mesure de l’adoption par les utilisateurs.

Ils suivent la façon dont la solution CRM est mise en œuvre dans l’organisation, y compris le nombre d’accès et l’exhaustivité des données, ainsi qu’une série d’autres paramètres informatiques.

*Mesure de la perception des clients.

Il s’agit notamment de la satisfaction et de l’expérience des clients. Si le client ne s’améliore pas et n’est pas pris en compte, il n’y a pas de tableau complet.

Comme indiqué plus haut: si les mesures opérationnelles ne sont pas liées à la stratégie CRM, elles peuvent être source de confusion et de déconnexion.

Par conséquent: le CRM devient une force pour les entreprises pour s’assurer que leur stratégie, leurs tactiques, leurs objectifs et leurs indicateurs de CRM sont tous alignés.

Notre entreprise est l’expert à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO) à Madagascar.

Besoin d’un consultant CRM ?

Marky RANAIVOARISON: Consultant CRM

Beaucoup d’organisations qui doivent choisir et mettre en place un nouveau système CRM, décident d’engager un consultant qui peut les aider dans le processus de sélection et de définition du projet.

Il y a certainement de nombreux avantages à engager un expert, mais le CRM est un investissement important et par conséquent le choix du consultant devient également crucial.

Historiquement, les consultants CRM ont été fortement impliqués dans le processus de sélection des technologies, en raison de la complexité du marché. Cependant, ce n’est qu’une partie de leur rôle.

Notre équipe est l’expert à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO) à Madagascar.

Il y a au moins cinq autres domaines dans lesquels Marky RANAIVOARISON, consultant CRM peux vous aider dans le processus de sélection et de mise en œuvre:

– Faisabilité et planification. Marky RANAIVOARISON aide les entreprises à déterminer si un projet CRM a du sens et sous quelle forme.
– Définition des besoins.
– Négocier les prix et les conditions.
– Mise en œuvre.
– Travailler avec les systèmes existants.

Les systèmes ont souvent un faible rendement en raison de problèmes de mise en œuvre ou d’adoption par les utilisateurs, plutôt qu’en raison d’un défaut de la technologie sous-jacente. Réimplanter un logiciel existant peut être beaucoup moins cher que d’acheter un nouveau système, mais les organisations ont souvent besoin de conseils externes pour savoir si elles sont leurs systèmes « récupérables ».

Notre Start Up est l’expert à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO) à Madagascar.

On peut dire qu’en moyenne, 55% du travail sur un projet CRM est effectué en interne et 45% par des tiers externes.

Marky RANAIVOARISON: Lors du choix d’un consultant CRM:

– Sachez si le conseiller a d’autres études de cas à son actif qui démontrent son succès.
– Connaître et vérifier sa disponibilité dans le temps de son activité. Perdre un service précieux et trouver un remplaçant peut être un processus difficile.
– Considérez également le rapport qualité-prix. est un marché concurrentiel.
– Recherchez de l’expérience dans le même domaine vertical que votre organisation.
– Demander des références aux clients, en particulier à ceux du même secteur, ce qui peut donner une idée de l’efficacité du consultant.

Notre team est l’expert à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO) à Madagascar.

Votre CRM ne vous permet pas de grandir ?

Succès CRM: Madagascar Marketing Direct

Jusqu’à présent, la plupart des petites et moyennes entreprises ont mis en place un système de gestion de la relation client (CRM) ; en fait, alors qu’autrefois le CRM était un luxe que seules les grandes entreprises pouvaient se permettre, aujourd’hui, grâce aux systèmes en nuage, il est devenu plus facile et moins coûteux pour les entreprises de toutes tailles de promouvoir leurs activités avec des technologies comme le CRM et l’automatisation marketing.

Nous sommes expert à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO) à Madagascar.

Mais il y a encore un grand défi à relever : les ressources. Si l’accès à ces systèmes est devenu plus facile et moins coûteux, cela ne signifie pas pour autant que leur mise en œuvre est plus facile : la mise en œuvre de plates-formes CRM et d’automatisation du marketing nécessite une planification stratégique, la participation du personnel, la formation et la cohérence.

Si l’on parle de PME, une bonne implémentation de CRM peut pousser l’entreprise à des niveaux commerciaux plus élevés que souhaités, mais si l’implémentation n’est pas effectuée correctement, cela peut être une source de démoralisation et, pire encore, une énorme perte de temps et d’argent.

Voici quelques problèmes courants rencontrés lors de l’échec des implémentations CRM :

– Investir dans un système qui ne tient pas compte de l’évolution future des affaires.
– Manque d’intégration entre les plates-formes. Avoir plus de systèmes nécessite plus de formation, plus d’argent, des intégrations sur mesure et peut causer beaucoup de gaspillage inutile.
– N’obtenez pas l’engagement de toute l’équipe.
– Formation insuffisante de chaque membre de votre équipe à l’utilisation efficace du système.
– Avoir des données erronées et chaotiques.
– Ne donnez pas à toute l’équipe l’accès aux données dont elle a besoin pour faire son travail plus efficacement.
– Garder l’équipe divisée en départements séparés.
– Vous ne comprenez pas le coût total de possession lorsque vous investissez dans le CRM.

RANAIVOARISON a une équipe expérimenté à la gestion de la relation client (CRM) et aux processus métiers (BPO).

Après les problèmes, nous voyons maintenant les solutions pour implémenter un CRM réussi ;

Ne considérez pas le CRM et l’automatisation du marketing comme deux entités distinctes.

L’automatisation du marketing est pilotée par les données CRM et CRM reçoit beaucoup de données et d’autres informations importantes de l’automatisation du marketing. Ils doivent travailler en synchronisme si vous voulez une expérience client complète, des taux de conversion plus élevés et une productivité accrue au sein de votre équipe.

Investissez dans une solution tout-en-un ou complète avec CRM.

Un CRM complet est un système qui contient tous les outils dont une organisation a besoin pour gérer ses unités des ventes, du marketing, du service à la clientèle et des opérations. Lorsque toute l’équipe travaille dans un seul système, toutes les données résident dans un seul système, ce qui réduit la possibilité d’utiliser les données incorrectement ou obsolètes.

S’assurer que toute l’équipe utilise le nouveau système.

Le CRM n’est pas seulement pour les ventes et l’automatisation du marketing n’est pas seulement pour le marketing. Encore une fois, les frontières entre les deux sont devenues si floues qu’il est insensé de se déconnecter. Il ne s’agit pas seulement des ventes et du marketing ; le service à la clientèle est une autre grande partie du casse-tête de l’expérience client.

Les données clients de l’assistance sont aussi importantes que les données de vente ou de marketing. Les demandes de renseignements faites, les billets de soutien soumis, les résolutions offertes et plus encore sont des ensembles de données essentielles que tous les ministères peuvent utiliser pour accroître l’efficacité de leurs stratégies.

Prendre des décisions fondées sur les données en fonction de l’information contenue dans le MRC.

Les données recueillies et archivées automatiquement sont incroyablement puissantes et peuvent être utilisées pour examiner et élaborer de nouvelles stratégies qui fonctionneront plus efficacement sur la base d’informations factuelles et non d’intuition.

L’intégration, la formation et la mise à jour ne doivent pas être ignorées.

La formation est une phase très critique du processus de mise en œuvre. Pour qu’une équipe soit enthousiaste à l’idée d’utiliser le CRM, il faut qu’elle sache comment l’utiliser ; une formation et une intégration adéquates permettent aux gens d’accélérer l’utilisation du système, ce qui facilitera grandement leur travail. Ils ont plus confiance en ce qu’ils font et sont donc plus heureux de l’utiliser. C’est probablement l’un des aspects les plus importants d’une mise en œuvre réussie.

France-Madagascar est expérimenté aux processus métiers (BPO) et à la gestion de la relation client (CRM).

Faire du CRM une priorité.

Lorsque vous faites du CRM une priorité, vous donnez la priorité au succès et à la croissance globale de votre entreprise.

S’assurer que la direction utilise le CRM.

Le leadership est fondamental dans chaque organisation et il en va de même pour la mise en œuvre de la GRC. La culture d’entreprise part du sommet, alors assurez-vous que les données et le CRM font partie des priorités des dirigeants. Lorsque l’équipe voit le PDG qui utilise le CRM au quotidien, elle est plus inspirée à l’utiliser.

Un bon fournisseur qui peut offrir des services de soutien et de consultation, avec un personnel interne qui peut aider à élaborer des stratégies, élaborer des plans de mise en œuvre, organiser des cours de formation individuels et fournir des ressources supplémentaires pour assurer le succès.

Cela dit, la question se pose de savoir si le CRM actuel peut faire tout cela ou s’il nous empêche d’atteindre le plein potentiel de notre organisation. Trop souvent, les entreprises ont du mal à choisir le bon logiciel pour leur entreprise en ne tenant pas compte de ce dont elles auront besoin à l’avenir, ce qui entraîne des reculs inattendus.

Il est nécessaire de considérer ce facteur crucial au moins une fois : si vous vous reconnaissez dans cette description, vous devez cesser de perdre plus de temps à investir dans un système insuffisant et choisir plutôt un CRM complet à fort potentiel.

commodo venenatis leo. libero nec ipsum ipsum quis velit, Donec